Champions de France U19 en 2017 : que sont-ils devenus ?

Le 4 juin 2017, les U19 des Girondins de Bordeaux devenaient champions de France en battant Le Havre 2-0 en finale grâce à un doublé de Michaël Nilor. Un peu plus de deux ans plus tard, que sont-ils devenus ? On fait le point, avec la participation d’André Pénalva, qui a eu la majorité de ces joueurs en U17 Nationaux.
Champions de France U19 en 2017 : que sont-ils devenus ?
Ils sont encore au club, sous contrat stagiaire pro :

Manuel Semedo (19 ans, attaquant) - Ces deux dernières saisons, il a surtout évolué avec les U19 : 6 buts en 13 matchs lors de la saison 2017/2018 et 8 buts en 13 matchs la saison dernière, avec quelques apparitions en réserve (10 matchs sur ces deux saisons). Qui plus est, il a disputé les deux matchs de Youth League en 2017. Cette année, il intègre complètement la réserve pour sa dernière année de contrat… 

L’avis d’André Pénalva : « Il va falloir qu’il prouve. Il a des qualités de vitesse, sur le plan mental il est généreux, il répète les efforts, il est altruiste. Il aurait fallu insister avec lui sur l’aspect technique. On aurait dû le faire énormément, sur le toucher de ballon, les appuis, … ça va peut-être lui manquer pour signer ici, mais pourquoi pas ailleurs. Il faut qu’il le travaille par lui-même. »  

Ils ont signé professionnel aux Girondins :

Gaëtan Poussin (20 ans, gardien de but) - Le jeune portier a signé son premier contrat professionnel un an après ce titre de champion de France. Lors de la saison 2017/2018, il garde les cages de la réserve en alternance avec Over Mandanda et participe également aux deux matchs de Youth League. L'année dernière, il a connu ses premiers matchs pros avec deux apparitions en Coupe de la Ligue et une en Ligue 1. Après avoir récemment prolongé son contrat au club, il a aussi été appelé en équipe de France Espoirs.

L’avis d’André Pénalva : « C’est un super mec, avec un état d’esprit collectif. Un gardien avec de bonnes qualités, il n’a peut-être pas un point plus fort que l’autre, mais il a le profil d’un bon joueur professionnel, d’un très bon gardien de Ligue 2/Ligue 1. » 

Jules Koundé (20 ans, défenseur) - Il faut vraiment qu'on fasse le point sur sa situation ? Bon ok. Le capitaine des U19 à l'époque a signé professionnel quelques mois après en octobre 2017, juste après avoir participé à la Youth League. Sur les deux dernières saisons, il a cumulé 70 matchs toutes compétitions confondues avec les Girondins pour quatre buts marqués. Depuis cet été, il évolue en Espagne, à Séville.

L’avis d’André Pénalva : « L’Espagne, c’est un championnat qui lui convient très bien. C’est un des rares défenseurs centraux capable de faire des passes dans l’intervalle, de fixer, il aime jouer vers l’avant, il a bien travaillé ça. Il est devenu énorme, il est intelligent, il sent les coups, il est malin avec un bon jeu de tête aussi. Il était très timide au départ, en jeunes, mais il a eu une très belle évolution. C’est un défenseur pour un jeu offensif, pour passer un cap, il n’aurait pas pu le faire en France. »  

Thomas Carrique (20 ans, latéral droit) - Dans le cadre de son contrat élite, il est passé professionnel depuis le 1er juillet dernier. Si sa situation au club est aujourd'hui instable entre les pros et la réserve, le défenseur était un pilier de la réserve sur les deux dernières saisons avec ses 36 matchs joués. Il a aussi disputé un match de Youth League et deux matchs pros (un en Ligue 1 et un en Coupe de France).

L’avis d’André Pénalva : « On l’avait recruté à Lourdes, il sortait du lot. Beaucoup d’activités, de personnalité, on l’avait pris pour jouer latéral et ça n’avait pas été simple. Mais c’est un joueur intelligent, avec un bon état d’esprit, il a appris le poste rapidement. Le problème, c’est qu’il a beaucoup d’émotions et quand il est pris par ça, il perd ses moyens. Il a un travail à faire sur lui-même à faire, parce qu’il a tout pour faire une bonne carrière. »  

Michaël Nilor (21 ans, attaquant) - Prêté cette saison à Avranches en National (cinq matchs pour un but pour l’instant), il a signé professionnel en 2018, au terme d'une belle saison avec la réserve ponctuée par la montée en National 2 (10 buts en 24 matchs). Il a cependant eu du mal à confirmer l'année dernière, avec seulement quatre buts en 23 matchs. Il avait aussi participé aux deux matchs de Youth League en 2018.   

L’avis d’André Pénalva : « C’est un vrai attaquant axial, puissant, qui sait garder le ballon, adroit devant le but, mais il a besoin d’être mis en confiance sans arrêt, il est très sensible. Il peut parfois lâcher prise, parce qu’il perd confiance, il fuit les choses, mais il a cette envie de réussir. »  

Yassine Benrahou (20 ans, milieu de terrain) - Le milieu de terrain a signé professionnel en août 2018 après une très bonne saison en réserve (cinq buts en 21 matchs). Cette saison-là, il avait aussi participé à la Youth League et à quelques matchs en U19 (sept matchs pour un but). La saison dernière, il marque de nouveau cinq buts avec la réserve en 21 matchs et découvre la Ligue 1 avec quatre matchs disputés.

L’avis d’André Pénalva : « Quand je l’ai eu, il a fallu reconstruire son jeu. Chez les plus petits, il dribblait tout le monde, il était tellement doué, il faisait ce qu’il voulait… Puis ça a été compliqué, parce qu’il voulait continuer chez les « plus vieux » et dans ces catégories, ça ne passe pas. Il fallait changer son jeu. Il est très intelligent, il a une bonne vision du jeu et un pied gauche magnifique. »  

Aurélien Tchouaméni (19 ans, milieu de terrain) - Egalement présent avec les U19 en Youth League en 2017, il a signé son premier contrat professionnel en novembre de la même année. La saison d’après, il dispute 16 matchs de N3 pour trois buts marqués, mais ne jouera pas en N2, car il découvre la saison dernière le monde professionnel avec 10 matchs de Ligue 1 et neuf en Europa League (un but).  

L’avis d’André Pénalva : « C’est un joueur au profil complet. Il est costaud, puissant, avec une bonne technique, correcte. Il est dans un registre de récupération de ballon pour le redonner ensuite. C’est un bon joueur devant la défense, mais qui a peut-être atteint son potentiel max. »  

Over Mandanda (20 ans, gardien de but) - Professionnel depuis mai 2018, après une saison réussie en National 3 (11 matchs joués et une montée), il a également joué en réserve la saison dernière (sept matchs). S’il n’a pas encore joué de match pro avec les Girondins, il est prêté cette saison à Créteil (National).   

L’avis d’André Pénalva : « Il compense sa taille par une bonne détente et de la vivacité. C’est un gardien d’un bon niveau, qui peut faire une carrière en Ligue 2. Il est capable de sortir de gros matchs, il a peut-être plus de créativité que Gaëtan Poussin. C’est aussi un super coéquipier, avec un bon état d’esprit. »  

Lucas Dumai (21 ans, milieu de terrain) - Elément important dans les différentes catégories de jeunes, il portait le brassard de capitaine la saison dernière en National 2 (25 matchs joués après les 24 matchs en National 3 en 2017/2018). Mais malgré un contrat professionnel signé à l’été 2018, il n’est pas conservé à l’issue de la saison dernière et évolue aujourd’hui au Stade Bordelais.  

L’avis d’André Pénalva : « En Espagne, il évoluerait en professionnel c’est sûr. C’est le type de joueur qui n’est pas regardé en France. C’est dommage parce qu’il a un sens tactique au-dessus de la moyenne, il sent tous les coups. A tous les entraînements, c’est son équipe qui gagnait tous les jeux. »  

Ils ont signé professionnel ailleurs :   

Messie Biatoumoussoka (21 ans, défenseur central) - Après une saison 2017/2018 réussie en National 3 (15 matchs joués), il ne reçoit pas de proposition de contrat et rejoint Charleroi où il signe professionnel. Il évolue la saison dernière avec la réserve du club belge et vient de signer à Avranches (National) en prêt pour cette saison.   

André Pénalva ne l’a pas eu en U17 Nationaux, car il est arrivé directement en U19.  

Christian Konan (20 ans, attaquant) - La saison d’après le titre, il inscrit quatre buts en 22 matchs avec les U19, mais n’est pas conservé à l’issue de la saison. Il rejoint alors Clermont où il évolue avec la réserve, mais n’y reste qu’un an. Cet été, il a signé son premier contrat professionnel au Panathinaikos (Grèce).  

L’avis d’André Pénalva : « C’est un bon attaquant axial, il fallait travailler la technique, comme Manuel Semedo. C’est un joueur au potentiel National/Ligue 2. Il va vers une bonne carrière je pense, parce qu’il a quelque chose. »  

Steven Ako (20 ans, latéral gauche) - Avec seulement sept matchs joués en National 3 la saison d’après le titre, il n’avait pas beaucoup joué en réserve. Il compte cependant 13 matchs en U19 pour cette saison 2017/2018. Et à la fin de celle-ci, il choisit de quitter Bordeaux pour Guingamp. C’est alors qu’au bout d’une saison en réserve, il signe son premier contrat professionnel avec le club breton.   

L’avis d’André Pénalva : « Il jouait milieu gauche au départ, on se disait qu’il ne réussirait pas plus haut. Il ne voulait pas jouer latéral gauche, je m’étais fait bouger, puis naturellement, il y est allé, mais un peu tard pour l’exprimer à Bordeaux. Finalement, il réussit sur le tard et il s’exprime bien à Guingamp. Je ne suis pas étonné, même s’il manque un peu de finesse technique peut-être. »  

Ils n'ont pas été conservés par le club :

Raphaël Crivello (21 ans, latéral gauche) - Pilier et parfois capitaine chez les différentes équipes de jeunes du centre de formation comme Lucas Dumai, il n’a cependant pas obtenu le fameux sésame aux Girondins. Après 21 matchs avec la réserve en 2017/2018 et 23 l’année dernière, il n’est pas conservé par le club et rejoint le Stade Bordelais.  

L’avis d’André Pénalva : « Il ne peut pas passer en France, comme Lucas Dumai. En Espagne peut-être, en première division. C’est un joueur intelligent avec une bonne technique, il n’arrache pas, il ne va pas chercher les ballons, il est plutôt dans l’interception, le placement. Je pense que c’est un joueur incompris. »  

Abdoulaye Bomou (20 ans, milieu de terrain) - Présent à 10 reprises en U19 et 17 en National 3 lors de la saison 2017/2018, en plus d’une apparition en Youth League, il n’a pas su s’imposer malgré ses 17 nouveaux matchs en réserve l’année dernière. Il est actuellement à la recherche d’un club.  

L’avis d’André Pénalva : « Un joueur intelligent, devant la défense. Mais il n’a pas progressé, c’est dommage. C’est un bon garçon, mais je n’ai pas vu de progression chez lui, malgré son bon sens tactique. Il a baissé, je ne sais pas pourquoi. Je le voyais bien aller là-haut, un mystère. »  

Ervin Taha (20 ans, attaquant) - Avec cinq petits matchs en U19 lors de la saison 2017/2018 pour un but et huit en National 3 pour un but également, mais aussi plusieurs blessures, il ne fut pas très en vue après le titre. Plus présent la saison dernière avec 20 matchs de National 2 pour quatre buts, il n’a cependant pas été gardé et évolue aujourd’hui avec la réserve de Guingamp.  

L’avis d’André Pénalva : « Un bon attaquant, qui peut y arriver. Il est vif, rapide, adroit, il faut qu’il murisse un peu plus. Malheureusement, il a souvent été blessé, avec des blessures qui traînent, mais il a le potentiel pour être professionnel en Ligue 2. S’il se concentre lui, ça peut marcher. »  

Malhory Noc (21 ans, attaquant) - Avec 22 matchs disputés en National 3 lors de la saison 2017/2018 pour un but, plus les deux en Youth League, il faisait partie des joueurs les plus utilisés en réserve. Mais cela n’a pas suffi et après un passage avec la réserve de Brest, il évolue depuis cet été à Chartes en National 2.  

L’avis d’André Pénalva : « Il ressortait du lot chez les jeunes, il était puissant et capable de faire des différences comme ça. Il a une bonne base technique, mais comme beaucoup de joueurs précoces, ils arrêtent de progresser. Il n’a pas eu de remise en question, il n’a pas enrichit son jeu. »  

Tony Njiké (21 ans, milieu de terrain) - Parti des Girondins de Bordeaux en 2018 après une saison à 24 matchs en réserve, il rejoint l’AS du Pays Neslois en R1 pour la saison 2018/2019. Depuis cet été, il est de retour dans le monde professionnel, puisqu’il s’est engagé avec l’AC Ajaccio pour évoluer avec la réserve en National 3.   

L’avis d’André Pénalva : « En U17 Nationaux, c’était un des meilleurs, il survolait le championnat. Il a tout, les deux pieds, mais il a stagné. Il y a eu un arrêt de progression, il a bloqué. C’est un garçon sensible, qui peut lâcher lorsqu’il est en manque de confiance. »  

Nathanaël Bai (20 ans, latéral) - Lui a quitté le club après ce titre de champions de France. Il rejoint alors les Chamois Niortais, où il évoluait avec les U19 puis la réserve pendant deux saisons. Cet été, il s’est engagé avec Le Mans, où il sera avec la réserve dans un premier temps.  

L’avis d’André Pénalva : « C’est un joueur avec un gros potentiel athlétique. En deux pas, il brulait tout le monde. Il a un très bon pied gauche, une bonne technique, mais avec un sens tactique moyen. C’était difficile de lui faire comprendre des choses. Mais il a mûrit et il réfléchit à son jeu. »

Un grand merci à André Pénalva pour sa contribution !

Les joueurs sélectionnés sont ceux présents sur la feuille de match de la finale du championnat de France en 2017 ainsi que ceux ayant participé activement à la saison régulière.


Rédigé par Alexandre Poirier, le 11/09/2019 à 11h15
comments powered by Disqus